Liste des séances

Aucune séance programmée.

Le Garçon et le monde

Pour toute suggestion d’animation, merci de contacter Ecran large sur tableau noir Bruxelles.
Animation(s) proposée(s) :
  • Le film d'animation dans tous ses états (Point Culture) plus d'infos
  • Atelier philosophique (Philocité) plus d'infos
  • Cristal du long métrage et Prix du public au festival d’Annecy 2014

    À la campagne, un petit garçon mène une vie insouciante auprès de ses parents. Un jour, son père est amené à quitter la famille pour travailler loin de là, dans une plantation de coton. L’enfant, lui, a bien du mal à accepter cette séparation et il décide de partir seul sur les traces de son père… Son odyssée à travers le Brésil le mène des champs de coton aux usines où la matière première est transformée, puis au port où sont embarqués à destination de l’étranger les vêtements et autres produits finis. Périple au cœur du monde du travail, le film d’Alê Abreu est aussi un voyage au fil du temps qui évoque le passage d’une société agricole à une société industrielle. Découvert à travers le regard naïf du petit garçon, le monde moderne prend ici l’apparence inquiétante d’êtres mi-vivants, mi-machines évoluant au sein d’un univers démesuré et fantastique…

    Le Garçon et le Monde est un joyau du cinéma d’animation qui échappe à tous les canons du genre. Mélangeant toutes sortes de couleurs et de techniques – pastels à l’huile, crayons de couleur, feutres, stylos à bille, peinture, collages de journaux… –, Alê Abreu propose des formes souvent minimalistes comme les dessineraient eux-mêmes les enfants, ce qui lui donne une étonnante liberté d’expression. À plusieurs reprises, il exploite d’ailleurs cette spontanéité enfantine en montrant les pages blanches en train de se remplir et de se vider au gré de la progression du petit protagoniste de l’histoire, qui évolue ainsi dans un monde inconnu et complètement changeant. Film muet ou presque – les rares paroles du film sont dans une langue imaginaire –, Le Garçon et le Monde se caractérise encore par une bande-son riche et importante d’un point de vue narratif, mélangeant sur différents plans sonores les bruits de l’environnement rural et urbain pour composer un univers musical unique et très contemporain.

     

    Public

    Ce film magnifique peut être vu par les enfants de l’enseignement primaire dès l’âge de 6 ou 7 ans.

     

    Quelques aspects du film à exploiter

    • La famille
    • Le monde du travail
    • Un monde sans paroles
    • Le graphisme du film

     

    Réalisé par:

    Durée:

    Année:

    Pays:

    Niveau scolaire:

    Images