Liste des séances

Aucune séance programmée.

Je verrai toujours vos visages

Pour toute suggestion d’animation, merci de contacter Ecran large sur tableau noir Bruxelles.
Animation(s) proposée(s) :
  • Atelier philosophique plus d'infos
  • Mécanismes de la justice restauratrice et gestion des conflits - JEC asbl plus d'infos
  • Discussion sur la justice restaurative avec la Ligue des Droits Humains plus d'infos
  • NEW ! vendredi 23 février et mardi 26 mars - Je verrai toujours vos visages suivie d'une rencontre avec Christine Mahieu, médiatrice en justice restauratrice plus d'infos
  • La réalisatrice Jeanne Herry (Pupille) nous revient avec un film poignant, réunissant des acteurs de qualité pour aborder de façon humaine le sujet sensible et méconnu de la justice restaurative


    Depuis 2014, en France, la justice restaurative propose à des personnes victimes et à des auteurs d’infractions de dialoguer dans des dispositifs sécurisés, encadrés par des professionnels et des bénévoles comme Judith, Fanny ou Michel.

    Nassim, Issa et Thomas, condamnés pour vols avec violence, Grégoire, Nawelle et Sabine, victimes de homejacking, de braquages et de vols à l'arraché, mais aussi Chloé, victime de viols incestueux, s’engagent tous dans des mesures de justice restaurative. Sur leur parcours, il y a de la colère et de l’espoir, des silences et des mots, des alliances et des déchirements, des prises de conscience et de la confiance retrouvée. Et au bout du chemin, parfois, la réparation...

    Jeanne Herry réunit un casting impressionnant (dont sa maman, Miou-Miou), qu’elle met au service de son sujet et dont elle tire le meilleur. Elle aborde la justice d’un point de vue inédit, par le prisme de l’empathie tant pour les victimes et les personnes détenues que les professionnels qui les encadrent. Les personnages sont traités avec bienveillance et sans jugement. Ils se confrontent en nuance dans un jeu d’acteur sensible qui donne un visage humain à tous les protagonistes. Un film qui bouscule la vision souvent trop stéréotypée que nous pouvons avoir de la justice.

     

    Public :

    À partir de 15 ans

     

    Quelques aspects du film à exploiter :

    • La justice restaurative
    • L'empathie
    • Le système judiciaire

        

    Réalisé par:

    Durée:

    Année:

    Pays:

    Niveau scolaire:

    Images