Réservez votre séance !
Film à la carte

Réservation et renseignement

04 222 27 78
secretariat@grignoux.be

Ces séances sont destinées au public scolaire (élèves et enseignants) et nécessitent une réservation préalable.

A couteaux tirés VO

Version originale anglaise sous-titrée en français

Le mystérieux suicide d’un riche écrivain amène un fameux détective à enquêter sur les petits secrets de ses proches. Cluedo géant et ludique, ironie mordante et savoureux rebondissements saupoudrés d’un propos acerbe sur les joies de l’héritage font de ce À couteaux tirés un divertissement hautement recommandable !

À la demande de la police, Marta doit retourner une fois encore dans ce manoir tape-à-l’œil, là où elle travaillait jusqu’il y a peu en tant qu’infirmière attitrée d’Harlan Thrombey. Dévastée par la mort de celui-ci la nuit de son 85e anniversaire, elle retrouve toute la famille (à l’une ou l’autre notable exception) pour être à nouveau interrogée. Cette fois-ci, un détective, un des meilleurs dit-on, est sur le coup : Benoît Blanc. Il a ce qui semble être la fausse naïveté d’un Columbo sans qu’il soit possible de dire s’il est vraiment aussi malin qu’un Hercule Poirot. En tout cas, une chose est sûre : toutes les personnes présentes ce funeste soir lui mentent ! Il compte sur un atout un peu particulier pour l’aider à résoudre cette énigme : Marta. Car la jeune femme a une particularité qui est à la fois un ressort comique remarquable et une trouvaille scénaristique jubilatoire : elle est incapable de mentir. Physiquement. Si elle ment, elle vomit. Pour de vrai. Elle semble aussi la seule à être véritablement peinée de la mort d’Harlan. Pourtant, elle-même n’est pas tout à fait une oie blanche et sait des choses qu’elle préfèrerait taire…

À couteaux tirés est un pur moment de réjouissance : les dialogues sont bien sentis et fusent comme des couteaux aiguisés, tandis que le scénario joue à la fois du deuxième degré, avec un plaisir à jouer des codes convenus du genre, et d’une écriture remarquable où les rebondissements sont autant de joies pour le spectateur. Car ce dernier a toujours une longueur d’avance sur les personnages, et peut-être sur le détective lui-même, mais à malin, malin et demi… Nous ne voulons pas vous gâcher ne serait-ce qu’un seul de ces rebondissements, et nous en resterons donc aux prémices de cette intrigue foisonnante. Disons néanmoins que le film égratigne de manière habile les héritiers de tout poil et leur cuiller en argent, tout en encensant la gentillesse, une qualité trop souvent mise à mal. Cela fait un bien fou dans un film à volonté de grand divertissement ! 

CATHERINE LEMAIRE, LES GRIGNOUX

Réalisé par:

Durée:

Année:

Pays:

Niveau scolaire:

Images