Réservez votre séance !
Film à la carte

Pour programmer et réserver une séance de ce film, merci de nous contacter directement : ecranlarge@grignoux.be ou 02.851.01.07

Réservation et renseignement

0472 799 211
EcranLargeNamur@grignoux.be

Ces séances sont destinées au public scolaire (élèves et enseignants) et nécessitent une réservation préalable.

Le Jeune Ahmed

Jeune ado, Ahmed manifeste des signes de radicalisation islamiste, refusant d’abord de saluer son éducatrice, s’opposant bientôt à tous ceux et à toutes celles qui manifestent un esprit d’ouverture, s’enfermant rapidement dans la certitude de détenir la vérité et dans l’obsession de la pureté. On pourrait croire qu’il a été endoctriné notamment par un prêcheur qui lui apprend à rejeter le monde qui l’entoure, mais l’on devine aussi chez lui une détermination inattendue qui renforce constamment sa conviction intime et l’isole de plus en plus des autres, aussi bienveillants soient-ils.

Si la question de l’islamisme et de la radicalisation est au premier plan du film des Dardenne, c’est pourtant le portrait d’un adolescent qui émerge au final. Les réalisateurs liégeois ne se dispersent pas à rechercher les causes de cette radicalisation (même s’ils en laissent deviner certaines), et ils privilégient le parcours de leur personnage que rien ne semble pouvoir détourner de ses certitudes et de ses obsessions. C’est par les gestes, par les attitudes, par les silences mêmes que l’on comprend les motivations d’Ahmed. Ainsi, la question fondamentale du film est sans doute la liberté humaine et la capacité individuelle à changer.

Le Jeune Ahmed interpellera beaucoup d’adolescents et adolescentes. S’ils ne se reconnaîtront sans doute pas entièrement dans le personnage, ils y retrouveront certains traits d’eux-mêmes, sous une forme plus ou moins exacerbée, qu’il s’agisse de sa solitude, de sa détermination, de sa volonté d’aller au bout de ses choix.

En cela, le film retiendra l’attention des professeurs de morale et de philosophie ainsi que de sciences humaines. Le Jeune Ahmed fait par ailleurs partie de la sélection du Prix des lycéens du cinéma belge qui intéresse plus particulièrement les professeurs de français et de littérature.

 

Public

À partir de 13 ans

 

Quelques aspects du film à exploiter

  • La radicalisation, phénomène sociologique ou psychologique?
  •  Les limites de la foi ?
  •  Les choix de l’adolescence
  • Une mise en scène remarquable

 

Réalisé par:

Durée:

Année:

Pays:

Niveau scolaire:

Images