Réservez votre séance !
Film à la carte

Pour programmer et réserver une séance de ce film, merci de nous contacter directement : ecranlarge@grignoux.be ou 02.851.01.07

Réservation et renseignement

04 222 27 78
secretariat@grignoux.be

Ces séances sont destinées au public scolaire (élèves et enseignants) et nécessitent une réservation préalable.

In the Fade

Un homme se marie avec fracas en prison sous les applaudissements de ses codétenus. Dans une mise en scène énergique, marque de fabrique du réalisateur, ça crie, se bouscule, rit à gorges déployées.

Sept ans après, on retrouve les deux époux, toujours aussi heureux. Nuri, d’origine kurde, a arrêté le trafic de drogue pour ouvrir une agence immobilière tout ce qu’il y a de légal dans le quartier turc de Hambourg. Katja (Diane Kruger), « blonde aryenne aux yeux bleus » (comme la définit Fatih Akin lui-même), s’occupe avec bonheur de leur petit garçon, Rocco. Jusqu’à ce qu’une bombe explose dans le bureau de Nuri, tuant père et fils. La police, qui n’a pas oublié les antécédents judiciaires de Nuri, pense d’abord à un règlement de comptes mafieux. Dévastée par la douleur, Katja devra d’abord rendre des comptes, défendre la moralité de son mari.

L’enquête policière finira par tomber sur les agissements d’un couple de néo-nazis. Le procès se met en branle.

Contrairement à une tradition cinématographique qui montre les plaidoiries avec effets de manches, joutes oratoires flamboyantes, le cinéaste nous révèle une mécanique froide qui repose uniquement sur des faits. Et la défense finira par emporter le morceau en acquittant ceux qui ont vraisemblablement perpétré l’attentat terroriste. Katja n’accepte pas le verdict. Elle pense à se faire justice elle-même…

On ne tournera pas autour du pot. Une partie non négligeable de la critique a exprimé son malaise face à une œuvre qui s’articule autour de la thématique de la vengeance. De notre côté, nous estimons que le film est loin d’avoir un regard complaisant sur la loi du talion. Le cinéaste évoque avant tout le fracas étourdissant d’un « no future » qui emporte tout sur son passage.

Et dans le rôle de Katja, Diane Kruger inscrit un corps, une fulgurance déboussolée dans une mécanique qui la dépasse.

Réalisateur:

Durée:

Année:

Pays:

Niveau scolaire:

Images